• DSC06513   Copie
  • DSC06513   Copie

Pourquoi à vélo?

Voyager en vélo, en voilà une drôle d'idée !

Ca, nous l'entendons souvent !

Pourtant, rien de novateur, des centaines de personnes l'ont fait avant nous.

Pas de sponsors, ni de pseudo soutien à une cause humanitaire, nous avons simplement envie de liberté et cette liberté a un prix qu'il vaut mieux payer soi même ! Nous avons envie de rencontres, en bref, nous ne voulons pas limiter notre horizon au clocher de notre village, nous avons envie de nous amuser un peu et de voir comment c'est là bas....

le tourisme de masse qui se déplace de l'hôtel à la plage ou qui enchaîne des visites au pas de course, les complexes touristiques "all inclusive", le safari-photo humain chez les femmes-girafes, ce n'est pas pour nous.

Nous avons choisi le vélo pour être proches de la nature et des gens, il nous offre la liberté, l'autonomie, le rythme qui nous convient, nous pensons qu'il nous permet d'atteindre l'esprit du voyage où rencontres, découvertes, défis sont notre quotidien.

Le voyage est une ouverture sur le monde, sur d'autres cultures, d'autres croyances, et même si nous voyageons avant tout pour notre propre plaisir, nous pensons aussi que le voyage provoque des échanges qui sont enrichissants dans les 2 sens.

Attention, ne croyons pas tout de même que le fait de voyager à vélo nous permette d'échapper au statut "honteux" du touriste, ne nous leurons pas, nous restons aux yeux des locaux des touristes privilégiés, mais des touristes un peu plus accessibles...


Faut il être entraîné pour voyager à vélo ?

Non, tout le monde peut voyager en bicyclette.. Il faut seulement posséder Moral, Patience et Volonté.

Plus que le physique, c'est la condition mentale qui est importante : habitude de la vie nomade, goût du bivouac et des situations insolites..c'est pas drôle par exemple de devoir dormir sur des crottes de chèvres, mais après coup, on en rigole !!

Il faut pouvoir accepter l'imprévu, se laisser guider et bousculer par son environnement...Voyager à vélo c’est se lancer des défis, se dépasser physiquement et moralement, et surtout apprendre du monde, de l’autre et de soi-même. Les meilleurs souvenirs sont souvent les pires galères !

Quelle énergie le cycliste !

Voici un article intéressant tiré du site de bicyclair.free.fr

Miracle, l’assemblage astucieux d’une dizaine de kg de tube d’acier (ou de dural, de titane, etc.) permet au cycliste de diviser par 5 la quantité d’énergie consommée (0,15 cal/g/km au lieu de 0,75), en deçà des meilleures réalisations de la nature (dauphins, saumons) qui consomment 0,4 à 0,6 cal/g/km. Le cycliste vient donc au premier rang en terme d’énergie consommée. Comme par ailleurs sa vitesse a été multipliée par un facteur de 4 à 5: 15-25km/h au lieu de 3-5km/h, on peut dire que la bicyclette multiplie par un facteur d’au moins 20 l’efficacité en terme de déplacement par rapport à la marche à pied.

depenses calorifiques

L’association BICYCL’AIR est une association loi 1901 à but non lucratif, créée pour favoriser, développer et promouvoir des actions et des activités visant à:

  • Parcourir le monde en étudiant la pollution de l’air, mais également les autres formes de pollution dans chacune des régions traversées.
  • Effectuer des prélèvements dans des zones où les données manquent afin de mieux comprendre les problèmes de pollution à l’échelle du globe.
  • Réaliser ces voyages à vélo, transport non polluant, à taille humaine, pour favoriser les rencontres avec les peuples, et la découverte des paysages.